Stage photogravure

 

La technique du photopolymère

Stage deux niveaux : Initiation et perfectionnement

10 février 2018

9h30 – 16h30

6 places sur inscription
83 €, matériel + pique-nique inclus +10 € adhésion annuelle à l’association
Possibilité d’un paiement en 2 fois. Il est possible de régler votre stage en chèque-vacances (ANCV).

Découvrir la technique de base pour travailler avec du film photopolymère, de la préparation de la plaque à l’impression de son image. Ce procédé alliant l’immédiateté du numérique et la patience de la photographie argentique et de la gravure laisse une place importante à la surprise et à l’expérimentation.

Les initiés pourront aller plus loin, en apprenant le travail en « multiplaques » : techniques de report et de repérage, encrages partielles, etc.

Apportez :

  • 2-3 photographies n&b ou couleur bien contrastées, en fichier numérique de bonne qualité (300 dpi, soit sur un ordinateur, soit sur une clé USB)
  • un tablier.

Déroulement du stage :

Matin: Introduction, préparation du positif, préparation du support, laminage du film photopolymère, …

Pause repas

Aprés midi: Insolation : trame aquatinte et image, développement, impression, …

 

Informations et inscriptions :

Au 07 61 01 97 87 ou par mail à info@laboestampe.com.

Pour réserver votre place, nous vous invitons à remplir et à nous retourner le formulaire d’inscription, accompagné du bulletin d’adhésion, remplis et signés, et d’un chèque d’acompte de 40€ à :
Labo Estampe, 20 rue Raoul Bramarie, 64340 Boucau. Celui-ci sera encaissé après le bon déroulement du stage, bien entendu.

2 réflexions au sujet de « Stage photogravure »

  1. La « révélation » photo porte bien son nom : voir apparaitre une image sur un support vierge tient du « miracle ».Mais là c’est une double « révélation » car voir, ou plutôt « deviner », dans la pénombre des indices ténus de formes s’esquisser sur une plaque relève plutôt de la sorcellerie : il n’y a pas de recette infaillible, il faut être initiés. La photo n’est pas qu’interprétée, elle est transfigurée et si l’on y ajoute les aléas de l’encrage et de l’impression, c’est à chaque fois une nouvelle surprise. Les regards de tous agglutinés autour de la presse au moment où la feuille imprimée est retournée par l’un des acteurs témoignent de cet émerveillement renouvelé de l’enfance. Hegel affirme que tout enfant qui lance une pierre dans l’eau le fait pour s’approprier la nature, lui donner la marque de sa liberté et en faire « son monde », son œuvre. Hier nous nous sommes bien amusés à faire des traces sur du papier et nous n’avons pas vu le temps passer : jouer c’est sérieux !
    Super journée hors du temps avec pleins d’amis pour faire des ronds.
    Merci à tous pour cette journée à marquer d’une pierre… blanche!
    Amicalement
    Georges

  2. Bonsoir Jana et Luc, est ce que vous voulez m’inscrire pour le stage de photogravure?
    J’espère qu’il reste une place!

    Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.