Et le financement, qui a droit ?

A priori : Tout le monde !

Il faut cependant nuancer, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel concerne les « actifs », le droit à la formation se termine donc avec la retraite.

La formation professionnelle est un outil majeur à la disposition de tous les actifs : salariés, indépendants, chefs d’entreprise ou demandeurs d’emploi. Elle permet de se former tout au long de son parcours professionnel, pour développer ses compétences et accéder à l’emploi, se maintenir dans l’emploi ou encore changer d’emploi/métier, engager une reconversion professionnelle.

https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/

D’ailleurs, pour faire le point sur votre situation et être accompagné, vous avez également un droit au conseil en évolution professionnelle (CÉP). Consultez moncep.org, un service public gratuit, sur mesure, et ouvert à tous.

Et vous ?

En tant qu’artiste-auteur, photographe, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur, travailleur indépendant, … vous cotisez chaque mois pour la formation professionnelle. Cela vous donne le droit d’obtenir des financements, pris en charge par les Opérateurs de Compétences (OPCO), et qui peuvent varier selon votre situation :

Une prise en charge pouvant aller jusqu’à 100%, si vous pouvez justifier d’un minimum de recettes régulières en tant qu’artiste-auteur ou de photographe, dépendant de la Maison des Artistes ou Agessa, voire l’Urssaf. Votre OPCO : l’Afdas.

Une prise en charge partielle, pour les autres statuts, en fonction de vos cotisations et des plafonds attribués selon des critères variables. Vos OPCO : par exemple l’Agefice, ou le Fifpl. Contactez-nous pour étudier votre situation !

Bon à savoir

Nos prestations font partie de la catégorie des formations qualifiantes, dans le champ du développement de vos compétences professionnelles. Labo Estampe remet à ses stagiaires une attestation individuelle de formation : un document officiel validant l’acquisition de réelles connaissances. Elle est nominative et signée par l’organisme de formation. Plusieurs éléments y figurent obligatoirement : objectifs, nature et durée de l’action, résultats de l’évaluation des acquis de la formation. Cette attestation est reconnue dans la branche d’activité qui correspond à la formation, et elle cible un métier en particulier.